Revue de sociolinguistique
en ligne

GLOTTOPOL

GLOTTOPOL

GLOTTOPOL

GLOTTOPOL

GLOTTOPOL

 

Université de Rouen

Laboratoire Dylis


Archives

 



Sommaire





   glottopol@gmail.com

 

ISSN : 1769-7425

 

 


Rééditions et traductions

Billiez et Merabti, 1990
Eckert, 1988

Cahiers de Linguistique Sociale n°1 : la norme

Sélection de textes

 

Notre objectif, sous cette rubrique, est de permettre l'accès à des documents non édités ou épuisés : thèses, mémoires, rapports, conférences, ouvrages anciens... Deux voies d'accès sont envisageables : la mise à disposition directe du texte sur notre site au format .pdf ou un lien vers un autre site.

Vous pouvez nous aider à alimenter cette rubrique en nous signalant les textes intéressants - notamment les vôtres. Pour nous envoyer un texte ou une référence, cliquez ici :

Pour enrichir les archives

Rééditions et traductions

Billiez et Merabti, 1990

Jacqueline Billiez, Nassira Merabti, 2017 (1ière édition 1990) "Communication familiale et entre pairs : variations du comportement langagier d’adolescents bilingues", Glottopol n°29, Parole de jeunesse - la part langagière des différenciations sociales, dirigé par Michelle Auzanneau, Patricia Lambert et Nadja Maillard, Université de Rouen.

A l'occasion de la parution du numéro 29 de la revue Glottopol Parole de jeunesse - la part langagière des différenciations sociales, en juillet 2017, nous rééditons un texte paru en 1990 dans la revue Plurilinguismes. Sa republication dans Glottopol sous forme numérique en facilite l’accès. Nous remercions Louis-Jean Calvet, directeur de la revue et les auteures pour avoir accepté cette republication.

Ce texte est précédé d'une présentation par Patricia Lambert, Jean-Pierre Chevrot et Cyril Trimaille, qui permet de le situer dans le contexte des recherches grenobloises des années quatre-vingts. Cet article vient en effet éclairer sous un angle particulier l’histoire des études de la part langagière des différenciations sociales au sein de la jeunesse en contexte post-migratoire en France. Il rend compte de l’analyse du fonctionnement du répertoire verbal d’un groupe d’une trentaine de filles et de garçons, âgés de 10 à 25 ans, tous descendants de migrants algériens et résidant à Tullins, petite ville de l’Isère. Fondées sur une longue enquête de terrain, les analyses permettent de discerner en particulier deux paramètres liés à l’emploi des langues : l’investissement du locuteur dans ses réseaux socio-communicatifs (familial et groupe de pairs) et la structure même du réseau de communication entre pairs, dont la densité constitue un paramètre essentiel dans la variation des pratiques groupales. Les chercheuses dégagent ainsi des continuités et des ruptures dans les usages des enquêté.e.s en fonction des effets conjugués de ces deux paramètres.

Télécharger cet article :

au format.pdf

au format.zip

Eckert, 1988

Penelope Eckert, 2017 (1ière édition en anglais : 1988), "Structure sociale des groupes d’adolescents et diffusion des changements linguistiques", Glottopol n°29, Parole de jeunesse - la part langagière des différenciations sociales, dirigé par Michelle Auzanneau, Patricia Lambert et Nadja Maillard, Université de Rouen.

A l'occasion de la parution du numéro 29 de la revue Glottopol Parole de jeunesse - la part langagière des différenciations sociales, en juillet 2017, nous traduisons et éditons un texte paru en 1988 dans la revue Language in society sous le titre « Adolescents Social Structure and the Spread of Linguistic Change ». Nos chaleureux remerciements vont à Penelope Eckert pour nous avoir donné l’accord de la traduction de son texte et en avoir fait une relecture. Le texte a été traduit par la société Solten grâce au soutien du Labex Aslan. Cette traduction a été révisée par Maria Candea et Patricia Lambert.

Ce classique de la littérature sociolinguistique (variationniste et ethnographique) anglophone porte sur un processus de différenciation sociale et linguistique chez les adolescents de Détroit à partir de leur entrée dans l’enseignement secondaire, période de brusque polarisation selon deux catégories sociales opposées : les « Jocks » et les « Burnouts ». La discussion repose sur l’hypothèse que l’acquisition de variables phonologiques locales à l’adolescence est intimement liée au développement de l’identité sociale et qu’elle est structurée par un processus socio-différentiel au sein de la classe d’âge. En s’appuyant sur plusieurs années d’observation participante au sein de réseaux adolescents de la banlieue de Détroit, Penelope Eckert met en lumière la dynamique sociale de deux grandes tendances de la variation sociolinguistique à l’échelle de la société : la diffusion régulière du changement phonétique vers l’extérieur depuis les villes et vers le haut dans la hiérarchie socio-économique.

Télécharger cet article :

au format .pdf

au format .zip

Les Cahiers de Linguistique Sociale

Nous nous proposons de rééditer certains numéros des Cahiers de Linguistique Sociale. En ce mois d'octobre 2005, nous commençons par le numéro fondateur de cette revue :

CAHIERS DE LINGUISTIQUE SOCIALE n°1, La Norme, Actes du colloque tenu le 24 novembre 1976 à l'Université de Rouen et organisé avec la participation des membres des Centres GRECO et CALEF (Université de Rouen), C.L.P.F. et IRSCE (Université de Perpignan) et du Centre de Linguistique Aixois.

Nous faisons précéder ce texte d'une présentation par J. B. Marcellesi écrite à l'occasion de cette réédition.

Accéder au sommaire et au téléchargement des articles

Sélection de textes

Il semblait évident de commencer notre sélection de textes par cet article. Nous espérons qu'il ouvrira une longue série de reparutions.

GUESPIN L., MARCELLESI J.B., "Pour la glottopolitique", dans J.B. Marcellesi (dir.), 1986, Glottopolitique, LANGAGES N° 83, pp. 5-31.


Télécharger cet article :

format .pdf (248 Ko)

format .zip (234 Ko)

Aide et conseils pour le téléchargement

 


 

 

Dernière mise à jour :

26 juillet 2017

 

GLOTTOPOL

GLOTTOPOL

GLOTTOPOL

 
  
Page suivante